Partagez | 
La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene
Spades
avatar

Messages :

40

Points de rp' :

192

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

14

Pseudonyme :

Eerie Ange's

Avatar :

Black★Rock Shooter
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Ven 14 Oct - 23:44





Tkt t'as pas le cancer. C'est pire.

Contenu du RP ♠ Je parvins à prendre un rendez-vous chez le médecin du village, qui me paraissait être un homme sympathique et sain d'esprit du peu que j'eus l'occasion de dialoguer avec lui en prenant ce pauvre rendez-vous – c'est un trou paumé, un(e) secrétaire, ça commence à être beaucoup demander. J'obtins donc un rendez-vous pour le lendemain en fin de matinée avec Irene.

Ce que nous fîmes. Parce que voilà c'est un peu le scénar. Après des examens qui consistent en… la médecine du XXIIIe siècle, qu'est-ce que j'en sais moi ? Je suis surdouée, okay, mais ça aide pas mon auteure à avoir des prémonitions sur la médecine du futur. Déjà qu'elle ne sait pas exactement comment ça se déroulerait dans le présent… Ah, trop de professionnalisme pour ce forum.

Je disais donc qu'on me fit passer des examens quelconques pour savoir ce que je pouvais avoir comme saloperie. Ce qui est logique, je suis chez le médecin putain.
Je m'ennuyais un peu, assise sur ce lit chelou chez le médecin là vous voyez. Ce médecin dont je parle depuis le début du rp finit donc par m'annoncer son diagnostic.(Ça fait trois paragraphes qu'on attend ça putain. Sans parler de tout le sujet précédent.)

Pourquoi un air aussi triste ? J'avais une maladie grave dont j'allais mourir dans les six mois, c'est ça ? Hein ?

❝ ▬ Je suis désolé mais… Vous êtes enceinte. ❞

Je me figeai immédiatement. J'avais mal entendu. Mes oreilles avaient fait n'importe quoi, n'est-ce pas ? C'était la seule explication plausible. Je n'étais pas enceinte.
Mais pourtant… Pourtant, je savais, au fond, que j'avais très bien entendu. J'étais loin d'avoir des problèmes d'audition. Alors…
Alors je l'étais ?
J'étais…
Enceinte ?

Une boule se formait dans ma gorge. Je fermai les yeux. Je ne voulais pas voir le visage d'Irene à cet instant. Je voulais qu'elle n'ait pas été là, au final. Je voulais qu'elle n'ait pas entendu et qu'elle n'ait jamais à savoir cet abject passé que je traînais derrière moi.
Je m'étais libérée de ma prison seulement pour tirer un boulet plus lourd encore.

C'était possible, au fond, je le savais. Même sur le moment, je le savais. Je l'avais rejeté au fin fond de mon esprit. J'avais treize ans et je n'étais pas réglée. Même si je savais que les probabilités d'une grossesse étaient loin d'être inexistantes, je ne voulais pas y croire.
Qui voudrait croire que ces quelques moments de plaisir accordés à un garde pour satisfaire nos propres rêves de liberté auraient des conséquences aussi désastreuses ?
Pourquoi ne s'était-il pas protégé, lui ?
Il était déjà assez déséquilibré mentalement pour désirer une gamine de treize ans. Penser à des détails certes aussi importants n'était peut-être pas le premier de ses soucis.

Des larmes perlaient au coin de mes yeux, glissant sur mes joues en silence. Larmes pleines de ma douleur.

Cela devait bien faire trois mois, non ?
Trois mois depuis que je m'en étais sortie.
Trois mois.
Trop longtemps.
J'aurais dû m'inquiéter bien plutôt. Accepter ce je savais pouvoir accepter. Consulter un médecin bien plus tôt.
Trois mois. Trop tard pour un avortement.

J'étais acculée.
En voulant sortir de ma prison, je m'en étais créée une. Une prison qui prendrait finalement forme dans six mois.
Un enfant.
Un monstre, oui.
Avec un père comme le sien, comment pourrait-il être autrement ?


Rien de plus qu'une horreur.

It's always tea-time !
Liens pratiques

Ma présentation www
Mes sujets & mes liens www



Joueurs


Adélaïde Sulla
Spades
MPProfil

Irene Cromwell
Spades
MPProfil
Image Random Mais Magnifique Puis Tfaçon Osef On la Voit Pas
Médecin


© Halloween

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

30

Points de rp' :

165

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

17

Pseudonyme :

Yukyonna

Avatar :

Jolyne Kujo
Voir le profil de l'utilisateur http://yukyonna.deviantart.com
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Sam 15 Oct - 16:04






Adélaïde Sulla



Irene Cromwell


Maladie.

Adélaïde semble malade, bien malade, même. Je réussis donc à la convaincre d'aller voir un médecin. Et nous y voilà. Et puis elle est enceinte, aussi.

Je réussis donc à convaincre ma camarade de chambre à aller prendre un rendez-vous chez le médecin pour ces histoires de nausées bien trop inquiétantes. J'irais donc l'accompagner le jour suivant sa prise de réservation. Le lendemain, on lui fit donc faire des examens un peu trop chiants à expliquer donc on va dire que c'est de la médecine ça passe toujours de toute façon pour savoir ce qu'elle avait exactement comme saloperie dans son corps. Après une attente assez longue du diagnostic final du médecin. Il annonça à Adélaïde avec l'air le plus désolé du monde qu'elle était enceinte. Ah oké, c'était donc juste ça, ça explique ses nausées et tout le bordel et...
Attends quoi ?
Genre, pour de vrai, ma camarade de chambre qui a la physionomie la plus maigrichonne et fragile au monde (j'exagère à peine) et qui est plus jeune de mois de 3 putains d'années a une saloperie de mioche dans son ventre ? Comme ça, tranquille ?
Déjà, la première chose que je me dis est de ne plus me fier aux apparences, parce quoi je m'imaginais cette gamine comme une petite incarnation de l'innocence, de la pureté et surtout de la virginité... Faut croire que je suis plus une incarnation de l'innocence et tout de tralala qu'elle, ce qui n'est pas très normal pour son âge, on va pas se mentir. Et au pire, sa vie sexuelle ne concerne qu'elle mais, genre, si elle tombée amoureuse d'un mec comme ça, tranquille et qu'ils ont décidé de fricoter parce que je sais pas moi, ils ont pas pu résister à leur instinct de bêtes très longtemps, ça fait vraiment bizarre. Même moi avec Bill que j'aimais éperdument je me suis dit que ça pouvait attendre de genre de choses !
Ou sinon elle n'était pas consentante. Et là, en plus d'être bien moins fun, ça craint pour elle. J'ai pitié, là, tout de suite. Et je ne sais pas pourquoi, mais je vois mal Adélaïde avoir des désirs charnels avec l'amour de sa vie à 13 ans, mais par contre le fait qu'on l'ai violée me semble plus... Probable. On l'a peut-être forcée à faire ça, qu'est-ce-que j'en sais, moi ?

Adélaïde était blême, et des larmes ruisselaient sur ses joues. Ça se comprenait facilement, en même temps. Avoir un mioche à son âge, pendant qu'on étudie, ça n'aide pas trop... Et puis je ne suis pas sûre que si elle avait eu un amoureux (donc ma première théorie), elle aurait réagi aussi... violemment. J'aimerais beaucoup la réconforter, là tout de suite. Elle me fait vraiment de la peine. Mais je ne suis pas sûre que ça l'aide beaucoup.

«Et du coup on fait quoi ?»



___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

40

Points de rp' :

192

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

14

Pseudonyme :

Eerie Ange's

Avatar :

Black★Rock Shooter
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Sam 15 Oct - 17:33





Tkt t'as pas le cancer. C'est pire.

[BON, on considère qu’Adélaïde est arrivée à Academy vers mi-juillet et qu’on est début octobre comme au début du premier rp sinon ça va planter mes calculs stratégiques.]
Contenu du RP ♠ « Un monstre. »
J’en étais un aussi, au final.
Ce n’était qu’un fœtus. Une petite chose qui n’avait rien fait de mal. Quelque chose qui deviendrait un être vivant un jour. Mauvais, pas nécessairement. On n’est pas mauvais par nature, non ?
Et puis même s’il était l’enfant d’un monstre, il était aussi le mien. Cinquante pour cent de pédophilie, cinquante pour cent de troubles de la personnalité. Je ne pouvais probablement pas rejeter toute la faute et tout l’avenir de ce gamin sur lui.
Un avenir.
C’était ce que je devais lui donner, au fond. Un futur. Je ne pouvais plus avorter, alors je me devais de lui donner une chance de vivre. Ne pas l’abandonner au fin fond d’une ruelle, espérant qu’il y meure de faim et de froid. Ne pas le renvoyer à son père qui en ferait sans aucun doute une monstruosité à son tour s’il l’élevait.
Le faire adopter, peut-être. Il y aurait bien un couple prêt à adopter un gosse quelque part et à lui donner un peu d’amour.
Moi, je ne m’imaginais pas vraiment pouvoir aimer ce gamin-là un jour. Je savais ce qu’il me rappelait. J’arriverais sans doute à prendre mon courage à deux mains et à survivre six mois avec cette chose dans mon corps. Je le ferai. Quoi qu’il arrive.
Même si les conditions de sa conception étaient quelque chose que je voulais oublier, je devais vivre, n’est-ce pas ? J’avais sacrifié bien trop pour ma liberté pour laisser quoi que ce soit me l’enlever. Il me restait six mois. « Juste » six mois. J’y survivrai et je retrouverai ma liberté.

❝ ▬ Et du coup on fait quoi ? ❞

La voix d’Irene me sortit de mes pensées. C’était vrai qu’elle était là, elle aussi. C’était vrai qu’elle venait de découvrir la partie la moins avouable de mon passé. Certes, elle ne connaissait pas les détails…
Pas encore. Je lui devais des explications là-dessus. Je lui expliquerai tout ça, rapidement. Dès que nous serions de retour à l’Académie. Pas maintenant. Pas devant ce médecin. Mais dès que possible, promis.

Je rouvris les yeux et pris une inspiration. Le médecin paraissait prêt à reprendre la parole. Tant pis. C’était probablement à moi qu’Irene s’adressait, après tout. Je pris la parole, d’une voix rauque qui se voulait ferme – avec un succès certes relativement peu évident.

❝ ▬ Si je compte bien, j’en suis à peu près à ma treizième semaine. Trop tard pour avorter, donc. Du coup, je vais devoir le garder, survivre pour les six mois restants de ma grossesse, accoucher et tout. Je suppose que j’essaierai de le faire adopter après. Enfin, ça, j’ai encore le temps pour me décider, de toute façon. Le reste… Bah, pas le choix, je vais devoir faire avec. ❞

J’essayai de sourire à Irene pour la rassurer. Elle ne devait pas vraiment être dupe. Entre les larmes qui séchaient sur mes joues et ma voix faible, il n’était pas difficile de deviner que je pourrais aller mieux. Mais m’apitoyer ne servait à rien. Quoi qu’il arrive, le fœtus dans mon corps allait se développer et naître. Sauf si je me suicidais, bien sûr. Mais cette solution ne me tentait pas vraiment. Un peu trop définitive à mon goût. Et puis c’était un être vivant qui se développait en moi. Même si j’aurais voulu le voir comme rien de plus qu’une monstruosité, je savais que c’était une créature avec une conscience qui grandissait. Une créature innocente. J’avais fait trop d’horreurs. Je regrettais déjà d’avoir tué les parents qui m’avaient abandonnée. Alors cet enfant qui n’avait rien voulu faire, je ne pourrais pas m’en débarrasser purement et simplement sans remords. Même en mettant fin à ma vie pour ça. S’il y avait quoi que ce soit après la mort, ma conscience ne me laisserait jamais en paix.

Et puis je ne m’étais pas échappée pour mourir.

It's always tea-time !
Liens pratiques

Ma présentation www
Mes sujets & mes liens www



Joueurs


Adélaïde Sulla
Spades
MPProfil

Irene Cromwell
Spades
MPProfil
Image Random Mais Magnifique Puis Tfaçon Osef On la Voit Pas
Médecin


© Halloween

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

30

Points de rp' :

165

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

17

Pseudonyme :

Yukyonna

Avatar :

Jolyne Kujo
Voir le profil de l'utilisateur http://yukyonna.deviantart.com
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Dim 16 Oct - 0:09






Adélaïde Sulla



Irene Cromwell


Maladie.

Adélaïde semble malade, bien malade, même. Je réussis donc à la convaincre d'aller voir un médecin. Et nous y voilà. Et puis elle est enceinte, aussi.

Adélaïde cherchait donc à me rassurer, mais cela ne marchait pas des masses sur moi, elle devrait le savoir. J'ai tendance à ne pas être trop dupe à ce genre de choses, vous savez. Et puis avoir un gamin à ses âge, alors qu'on a pas encore fini son développement... C'est très risqué rien que pour sa santé à elle-même. Qui dit qu'elle supportera son mioche ? Tout cela pour dire que je ne suis pas très confiante. Tiens, d'ailleurs, elle tient à faire adopter sa progéniture. C'est bizarre. D'habitude, on garde son enfant avec lui. Il a toujours une quelconque raison pour laisser son enfant à quelqu'un d'autre ou l'abandonner, tout simplement. Cela m'étonne d'Adélaïde qu'elle le fasse adopter juste pour une histoire d'études. Et vu que c'est quelqu'un de très secret, surtout à propos de ce qu'elle a vécu... Cependant, je ne peux pas lui demander directement, là, la raison de son choix. Parce qu'il y a le médecin, et si c'est un truc vraiment très gênant, je ne suis pas sûre qu'elle soit d'accord pour me le dire tranquillement, ce que je comprends parfaitement. Donc ça attendra.

Mais au moins, on savait ce qu'elle avait. Je n'ai plus besoin de jouer au pseudo médecin de campagne et ça arrange tout le monde en fait. Et puis surtout... Ce n'est pas une maladie grave. Juste six mois, peut-être moins s'il est prématuré, et ce sera fini. Il faudra juste la soutenir et l'aider pour les temps à venir, mais ça ira. Elle s'en sortira, je l'espère bien.

Un long silence, affreusement pesant, venait remplir la salle de consultation. Je n'aimais vraiment pas ça, mais d'un côté, je suis forcée de reconnaître que il n'y a rien de plus à dire sur ça. Ce n'est pas un sujet super joyeux, surtout pour Adélaïde, donc... Allez Irene, il faut que tu trouves un truc à dire, là, maintenant. Même s'il n'y a rien qui te passe par la tête et que personne d'autre veut tenter de rajouter quelque chose. Argh, c'est dingue comme je n'aime pas ces moments de silences comme celui-ci. Pourquoi ça existe, putain de merde ?

«Ouais, je vois. C'est pas comme si tu avais guère le choix de toute façon...»

Ouais franchement, ça revenait exactement à la même chose si j'avais fermé ma gueule en fait. C'est vraiment frustrant, ce genre de situation, vraiment. Surtout que, sans grande surprise, je n'ai jamais vécu ça auparavant. Quand c'était quelqu'un que je "connaissais" qui tombait enceinte, on était heureux pour elle. Mais pas ici. C'est comme si quelque chose était mort, ce qui me semble un peu con parce que le mioche, au final, va naître et va faire sa vie plus ou moins tranquillou. C'est plus le deuil de la mort du fun, en fait. J'aime énormément cette ambiance-là.



___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

40

Points de rp' :

192

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

14

Pseudonyme :

Eerie Ange's

Avatar :

Black★Rock Shooter
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Jeu 20 Oct - 10:48





Tkt t'as pas le cancer. C'est pire.

Contenu du RP ♠ Et des blancs.

Bon, le médecin n’avait pas trop l’air de savoir comment réagir. J’étais trop calme pour une gamine de treize ans enceinte, c’est ça ? Tout ça parce que j’essayais de ne pas paniquer pour qu’Irene ne s’inquiète pas trop.
Honnêtement, moi aussi, j’étais surprise par mon calme. Même si, dans ma tête, j’avais commencé par paniquer, je ne me sentais pas si inquiète.
Je savais qu’il n’y avait pas vraiment de raison pour m’inquiéter. Il n’y avait rien à faire à part subir. Je n’avais pas d’autre choix que d’accepter ce gamin, pour l’instant. M’énerver contre le père ou contre moi-même ne me servait à rien. Peut-être que ça n’allait pas aider ma réinsertion dans la société ou quoi, d’être enceinte. Mais je ne pouvais rien y faire. J’étais enceinte. Ça arrivait à plein de monde. Je n’étais pas la première fille de treize ans à qui ça arrivait, et pas la première fille de treize ans qui aurait voulu que ça ne lui arrive surtout pas. Et puis, contrairement à celles qui s’étaient faites agresser par leur beau-père ou je ne sais qui sans pouvoir répliquer, j’avais accepté. Accepté en ravalant tout honneur en moi, accepté en me sentant plus souillée du fond de mon âme que jamais. Mais j’avais accepté. A ce stade-là, c’était un peu ma faute. Alors j’allais faire avec. C’était tout.

Irene tenta de l’interrompre, le blanc. Ouais, c’était ça. Je n’avais pas le choix. Elle comprenait. Bah, on verrait bien si elle comprendrait toujours une fois que je lui aurais expliqué le pourquoi du comment. Pour l’instant, elle était compréhensive, mais je n’étais pas certaine que ça durerait. Quoi qu’il en soit, arrête de te concentrer là-dessus. On verrait.

Je me relevai. Je réglai les formalités type paiement avec le médecin, lui assurai que oui, je m’occuperai bien des autres rendez-vous pour le suivi de ma grossesse et rentrai à l’Académie avec Irene.

Nous allâmes donc dans notre chambre. Là-bas je me laissai tomber sur un des poufs avant de m’adresser à Irene :

❝ ▬ Bon, je suppose que tu es un minimum curieuse sur comment ça se fait que je sois enceinte – parce qu’aux dernières nouvelles, les gamines enceintes à treize ans ne couraient pas non plus les rues ? ❞

It's always tea-time !
Liens pratiques

Ma présentation www
Mes sujets & mes liens www



Joueurs


Adélaïde Sulla
Spades
MPProfil

Irene Cromwell
Spades
MPProfil
Image Random Mais Magnifique Puis Tfaçon Osef On la Voit Pas
Médecin


© Halloween

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

30

Points de rp' :

165

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

17

Pseudonyme :

Yukyonna

Avatar :

Jolyne Kujo
Voir le profil de l'utilisateur http://yukyonna.deviantart.com
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Sam 10 Déc - 22:43






Adélaïde Sulla



Irene Cromwell


Maladie.

Adélaïde semble malade, bien malade, même. Je réussis donc à la convaincre d'aller voir un médecin. Et nous y voilà. Et puis elle est enceinte, aussi.

Aaintenant, la vraie question est de savoir comment Adélaïde a pu se retrouver dans un merdier pareil - parce qu'il faut être sacrément douée pour tomber enceinte à treize ans, tout de même. Et à cause de cela, elle se retrouvait en mauvaise posture. Ce n'est pas qu'avoir un enfant à cet âge est risqué, mais un peu, genre un peu pas mal beaucoup en fait. Devant moi, Adélaïde réglait les dernières formalités avec le médecin, en lui disant qu'elle reviendra pour le suivi de la grossesse, ce genre de choses. Le genre de chose qu'une femme fait quand elle apprend qu'elle est enceinte, je suppose. Je n'aurais jamais imaginé accompagner une camarade de classe chez le médecin pour ça, tout de même. Je n'aurais jamais supposé que je m'en mêlerai autant, aussi. Du coup, je les laissais régler leurs trucs, écoutant vaguement leurs dires, me laissant glisser sur la chaise. Et puis finalement, on s'en alla rentrer à Academy, comme deux adolescentes un peu normales - pas tout à fait, parce qu'on est élèves dans une école de magie avec un passé pas des plus réjouissants - et regagnâmes nos chambres. Première à passer le seuil de la porte, Adélaïde s'empressa de se jeter sur un pouf, sûrement complètement pris au hasard. Je la suivis dans sa démarche, car je devinais qu'elle voulait causer. Elle devina donc que j'étais curieuse de savoir dans quelles situations plus ou moins désastreuses elle s'était mise.

Bon, déjà, elle avait vu juste - et puis tout le monde à sa place aurait vu juste, de toute façon, non ? - et elle veut bien me partager ce qu'elle sait. Inutile d'ajouter que j'apprécie énormément cela se de part. Elle pense donc qu'elle peut me faire confiance, et c'est très bien. Je répondis donc:

«Oui, bien sûr que je suis curieuse. Et du coup pourquoi tu te retrouves enceinte à 13 ans ?»



___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Spades
avatar

Messages :

40

Points de rp' :

192

Date d'inscription :

24/06/2016

Age :

14

Pseudonyme :

Eerie Ange's

Avatar :

Black★Rock Shooter
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   Ven 23 Déc - 16:20





Tkt t'as pas le cancer. C'est pire.

Contenu du RP ♠ Je n'avais pas vraiment envie de lui raconter tout ça, pour être honnête. Je ne voulais pas qu'elle sache toutes ces choses immondes de mon passé. Je ne voulais pas qu'elle voit à quel point j'étais sale. Mais elle était là. Elle venait de me raccompagner de chez le médecin. Elle venait d'apprendre que, malgré mes treize ans, j'étais enceinte. Et elle était toujours là. Je lui devais des explications. J'avais de toute façon déjà sacrifié tout mon honneur il y a longtemps.

❝ ▬ Oui, bien sûr que je suis curieuse. Et du coup pourquoi tu te retrouves enceinte à 13 ans ? ❞

Le seul espoir qu'il me restait, celui qu'elle s'en fiche, venait de s'échapper. J'allais devoir tout lui raconter.
Je pris une grande inspiration. Expirai. Inspirai encore. Et plongeai.

❝ ▬ Je sais plus quels bobards je t'avais raconté et jamais démenti à mon arrivée. Donc je vais commencer du début et m'arrêter tout à la fin, comme ça il n'y aura plus de secrets, plus de mensonges. Donc déjà, je viens d'une famille classique, il y avait mes parents, moi, c'était tout. J'ai commencé à développer mes pouvoirs au berceau, ça faisait flipper mes parents mais j'étais sage, donc c'était largement viable. Ils se sont rapidement rendus compte que j'étais différente. On m'a diagnostiquée comme surdouée à... sept ans, je crois. J'ai pas mal sauté de classes, mes parents m'ont payé un collège avec un niveau assez haut - pas d'établissement pour surdoués par ici, juste des établissement pédants qui se vantaient d'être mieux que mon collège de quartier. Je me sentais moyennement à l'aise dans ma vie, la seule compagnie que j'avais était la mienne. Puis il y a eu "Elle", comme je l'appelle. Elle est arrivée et s'est mise à me répondre quand je parlais toute seule. Je suis devenue tarée, si tu préfères. Mais suite à quelques accidents, mes parents ont découvert que je n'étais pas saine d'esprit et m'ont envoyée dans un asile psychiatrique. J'avais neuf ans, p'tain. C'était censé être une réaction adaptée ? Bref. J'ai vécu dans un asile psychiatrique après ça. J'ai grandi dans un asile psychiatrique, presque. J'y ai perdu "Elle". Et finalement, après des années enfermée dans une cellule, j'ai décidé que j'étais prête à tout pour en sortir. J'avais bien vu qu'un de mes gardiens me matait bien trop. Alors je l'ai laissé faire. Tout ce qu'il voulait. Beaucoup trop tout. C'est de lui que je suis enceinte. Mais il a fini par me faire sortir de cet enfer, au moins. Dis, à ton avis, c'est considéré comme de la prostitution ? Oh, et tant qu'on y est. Après. Je suis partie et je suis rentrée chez moi. Et puis j'ai découvert ce qui s'était passé là-bas pendant que j'étais emprisonnée. Mes parents ont eu une autre petite fille. Et... Je sais pas pourquoi j'ai fait ça, merde ! Je critique leurs réactions mais... Je suis pas mieux. Je les ai tués. J'ai tué des gens. J'ai tué mes propres parents. Je les ai tués parce qu'ils m'avaient abandonnée. Je suis un monstre. Je suis tellement immonde... J'ai pas tué leur gamine, au moins. J'aurais pu être pire, peut-être. Je l'ai confiée à l'orphelinat le plus proche et j'ai fui. Loin. Jusqu'ici. ❞

J'étais au bord des larmes. J'avais honte de moi-même. J'avais tellement honte de tout ce que j'avais pu faire. Peut-être devrais-je aller me dénoncer à la police, finalement. C'était probablement ce qu'il y aurait de meilleur à faire, non ?

It's always tea-time !
Liens pratiques

Ma présentation www
Mes sujets & mes liens www



Joueurs


Adélaïde Sulla
Spades
MPProfil

Irene Cromwell
Spades
MPProfil


© Halloween

___________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene   

Revenir en haut Aller en bas
La pire nouvelle de l'existence d'Adélaïde. A peu près. ♠ Irene
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

The Roses' Rebirth :: HV
Hope Village
 :: Quartier Ouest Médecin